Communication

Réouverture de la plage

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 13 MAI 2020.
Yves Métaireau maire de La Baule-Escoublac, annonce la réouverture de la plage.

Publié le

Yves METAIREAU, Maire de La Baule-Escoublac dispose depuis hier soir tard de l’arrêté dérogatoire du Préfet de Loire-Atlantique permettant de rouvrir la plage de La Baule. Cette réouverture, tant attendue, est en revanche assortie de mesures sanitaires particulières qui devront être respectées scrupuleusement pour éviter une nouvelle fermeture.
L’accès à la plage pourra donc se faire dans les conditions suivantes dès cet après-midi 13 mai :

  • Pratique exclusive d’activités dynamiques telles que : la marche, la course et la pêche à pied, le longe côte, la baignade, le nautisme (voile, paddle, kitesurf …), l’équitation aux horaires habituels ;
  • Obligation de respecter une distance de sécurité d’au moins 1 mètre entre chaque personne et d’au moins 5 mètres entre les groupes de 10 personnes maximum ;
  • Information des usagers de la plage par différents moyens (affichage des consignes de sécurité sur les 72 descentes de plage, relais sur internet et réseaux de la ville) ;
  • Vidéosurveillance avec 5 caméras déjà installées sur le boulevard de mer, présence des polices municipale et nationale et surveillance nocturne par une société privée ;
  • Accès autorisé entre 8h et 21h. En dehors de ce créneau risque d’amende pour les contrevenants ;
  • Interdiction de pique-niquer ;
  • Elimination des mouchoirs et autres tissus souillés dans les poubelles UNIQUEMENT destinées aux ordures ménagères et non celles dédiées au recyclage ;
  • Accès règlementé pour les sanitaires à l’exception des douches qui resteront fermées.

Yves METAIREAU compte sur le sens du civisme et des responsabilités de chacun pour ne pas être contraint de durcir encore les conditions d’accès à la plage.
La réouverture de la plage de La Baule représente pour lui, comme pour l’ensemble des Baulois de coeur, un acte fort qui symbolise le lent mais prudent retour à une vie presque normale.