Centre de vaccination

POINT DE SITUATION (au 13.07.2021)

Vaccination

ll sera rendue obligatoire d’ici le 15 septembre pour tous les soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile. Au-delà du 15 septembre, des contrôles seront effectués.

 

La vaccination est considérée comme un axe essentiel de la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Gratuite et non obligatoire, elle vient de commencer en France suivant les étapes recommandées par la Haute Autorité de santé (HAS). Pourquoi se faire vacciner ? Qui est concerné ? Quel est le calendrier selon les publics ?

Centre de Vaccination - LA BAULE - Espace Jean Gaillardon
Place des Salines, 44500 LA BAULE-ESCOUBLAC - 0 800 00 51 57

Prendre rendez-vous en lignePrendre rendez-vous en ligne

Pour stopper la pandémie et retrouver une vie normale, les chercheurs et laboratoires du monde entier se mobilisent pour développer des vaccins efficaces contre la Covid-19. En plus des mesures barrières, la vaccination permettra de maintenir l’impact de l’épidémie et de réduire la mortalité et la morbidité liées à l’infection virale.

À ce jour, quatre vaccins sont autorisés en France :

  • Pfizer/BioNTech ;
  • Moderna ;
  • AstraZeneca ;
  • Janssen.

Pfizer/BioNTech et Moderna sont des vaccins à ARN messager (Acide ribonucléiques), ce qui induit un circuit logistique et un mode de conservation différents des vaccins «  classiques  ». AstraZeneca et Jansseen, à vecteur viral, bénéficient d’une logistique simplifiée.

Les résultats des études des candidats vaccins montrent que la vaccination permet de réduire significativement les formes graves et la mortalité due au virus.

Couplé avec les mesures barrières, le vaccin contribue à maîtriser l'impact de l'épidémie sur le long terme.

  • L’ensemble des personnes de 50 ans et plus ;  
  • Les personnes de 16 ans et plus souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 ;  
  • Les jeunes de 12 à 18 ans ;
  • Les personnes de plus de 18 ans souffrant d’une ou plusieurs des comorbidités voir liste plus bas ;  
  • Les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de la grossesse ;
  • Les personnes de 18 ans et plus hébergées en maisons d’accueil spécialisées (MAS), foyers d’accueil médicalisés (FAM), foyers pour personnes handicapées non médicalisés, ainsi qu’en établissements médico-sociaux spécifiques ;
  • Les proches (à savoir les personnes vivant sous le même toit ou apportant une aide dans la vie quotidienne) de 16 ans et plus de personnes sévèrement immunodéprimées (dialysée, ayant reçu une transplantation d’organe ou de moelle osseuse, traitée par des médicaments immunosuppresseurs forts) ;
  • Les professionnels du secteur de la santé et du secteur médico-social ;
  • Les professionnels, de tout âge, considérés comme plus exposés.