Le Désherbage

 

Depuis plusieurs années, la commune de La Baule a initié une démarche de réduction de l’emploi des pesticides en collaboration avec Cap Atlantique. Il s’agit de préserver l’environnement et la biodiversité en agissant tout particulièrement sur la qualité de l’eau.

La réalisation d’un plan de désherbage était indispensable pour bien appréhender la problématique du désherbage des espaces publics et de l’utilisation des pesticides. Un état des lieux des pratiques d’entretien et des zones désherbées a été réalisé, puis le plan de désherbage a été adopté en 2011. Une cartographie formalise un plan de gestion différenciée du désherbage pour la voirie et les espaces verts, visant à hiérarchiser l’entretien plus ou moins intensif des différents espaces publics selon leurs usages.

Les efforts réalisés par les services de la propreté urbaine et des espaces verts ont permis de réduire considérablement l’usage des pesticides en passant de 267 kg de matière active en 2007 à 38 kg en 2011. La consommation de désherbant a ainsi été divisée par 7.

Des techniques de désherbage alternatif ont été mises en place (notamment à eau chaude) et une partie des accotements d’avenues ne sont plus désherbés chimiquement, l’herbe est tolérée et régulée par un désherbage manuel. Des matériaux de désherbage thermique et à eau chaude sont achetés par la commune pour limiter encore le recours aux produits chimiques avec l’objectif de tendre vers une disparition de l'utilisation de pesticides.

 

Désherbage thermique par mousse chaude
Dans le cadre de sa politique de préservation de l'environnement, la commune s’est récemment dotée de deux machines de désherbage thermique.