Eugénie Paultre

« Les peintures se livrent à la couleur, plus particulièrement aux bleus, pour qu'ils résonnent, se déclinent, se donnent en leurs différentes nuances. L'alliance de l'huile et du pigment ouvrent ces possibilités : la brillance et le mate, se répondant, créent des directions, des rencontres, des ouvertures, sans souffrir ni lutter avec l'enclos carré de la toile, format privilégié par l'artiste. Alors, les formes s'effacent ou se cherchent, sans disparaître, n'étant plus que traces, apparitions - pour que la peinture soit tout à la couleur : c’est elle qui donne à la forme son mouvement, pour que l’espace se trouve, dans sa profondeur et fasse oublier tout, si ce n’est la transparence, la vibration de la vie. » Eugénie Paultre 

Eugénie Paultre est née en 1979 à Paris. Des études de philosophie la conduisent, de 2007 à 2011, à enseigner à la Sorbonne (Paris IV). En 2009, elle participe au montage de Side by side d'Altinaï Petrovitch Njegosh (Festival See in Paris, 2012).  Elle expose en 2011 à la Galerie Arnaud Lefebvre (exposition de groupe « Turtle »). Elle publie son premier livre de poésie en 2012 : L'état actuel des choses (éditions Al Manar/Alain Gorius). La même année, elle expose ses peintures à la Galerie Arnaud Lefebvre à Paris, et réalise le montage d'Autoportrait de Simone Fattal (diffusé au FID Marseille, et dans de nombreux festivals), mais aussi de Motion d'Etel Adnan (Documenta 13). En 2013, elle fait paraitre deux nouveaux textes : Hiver (Editions Al Manar/ Alain Gorius) et  Nous Verrons bien (éditions Moon Rainbow), et réalise Dans la nuit. Elle expose à la galerie Arnaud Lefebvre (exposition de groupe « J'ai essayé de clarifier », et « Parité »), et réalise le montage de Symphonic melody d'Altinaï Petrovitch Njegosh. En 2014, elle participe à la foire Art Paris, dans la Galerie Arnaud Lefebvre.

Résidence Bernard Boesch : avril-juin 2014