Azul Andrea

Née à Buenos Aires, en 1988, Azul Andrea passe son enfance entre l’Argentine et la Hollande – les pays de ses parents  - et la France. Elle essaie diverses activités comme le piano, la danse et la peinture à l’huile grâce à laquelle elle intègre, à Paris, l’atelier d’Alexandra Roussopoulos.

Ses nombreux voyages la poussent à se tourner vers la géographie pour sa première année d’étude. Besoin, peut-être, de se détacher de l’art, milieu dans lequel elle a toujours baigné, ou désir d’explorer le monde d’un nouveau regard ?

Elle passe deux années dans l’atelier Di Pizio aux Beaux-Arts de Glacière, après lesquelles elle part étudier la céramique à la Cambre, à Bruxelles.

Le désir d’entrer aux Beaux-Arts la ramène à Paris où elle réussit le concours d’entrée.

 

Elle participe à l’événement Nuit Blanche en octobre 2009, et réalise ses premières expositions, en Italie et en Espagne en 2010.