Arrêté de catastrophe naturelle pour La Baule

Un arrêté interministériel du 26 juillet, paru au Journal Officiel du 12 août, reconnaît l’état de catastrophe naturelle suite aux précipitations du 28 mai. Elles avaient entraîné inondations et coulées de boue.

Cet arrêté concerne 5 communes en Loire-Atlantique : Chaumes-en-Retz (communes d’Arthon-en-Retz et de Chéméré devenues déléguées), La Baule-Escoublac, Guérande, Saint-Nazaire et Trignac.

Dès le lundi 30 mai, le Maire Yves METAIREAU, avait sollicité le préfet par courrier et avait demandé aussitôt le classement de la ville de La Baule en catastrophe naturelle dans l’objectif de permettre à tous les sinistrés d’obtenir une meilleure indemnisation et une plus grande rapidité d’avancement des dossiers.

Les victimes disposent de 10 jours après la parution au Journal officiel pour en faire la déclaration auprès de leur assureur, soit jusqu'au 21 août inclus.