Arbre

<p>small arbre</p>
  Histoire de l’arbre à La Baule

L'éventail des essences visibles sur notre commune participe activement à la qualité de notre cadre de vie. La présence de ces arbres revêt un caractère particulièrement important au regard de l’histoire de notre région.

Entre la fin du Xe siècle et le début du XIe, un petit village situé au bord de mer et dénommé Escoublac est édifié. En 1450, après un raz de marée, les habitants subissent les assauts du sable sans pouvoir les contrer.

Un nouveau village est fondé en 1779, malgré la menace toujours présente d’un nouvel ensevelissement (emplacement actuel du bourg d’Escoublac).

Suite à un décret impérial de 1810, le Préfet prescrit la fixation des dunes grâce à des plantations sur une surface de 700 hectares.

Les premiers essais de fixation sont entrepris par le Comte Donatien DE SESMAISONS, titulaire de la concession totale des dunes d’Escoublac suite à une décision de Louis XVIII en 1818 (soit 647 hectares entre les étiers du Pouliguen et de Pornichet).

Vers 1860, à force de patience, de soin dans le choix des plantes, le Pin Maritime, l’Aulne, le Peuplier, le Chêne vert et l’Acacia parviennent à pousser.

La réussite de ces plantations et l’arrivée du chemin de fer le 11 mai 1879, contribuent à la naissance de la station balnéaire où les habitants vont découvrir un site exceptionnel, doté d’un micro climat. Louis LAJARRIGE esquisse en 1923 « La Baule les Pins » avec le Parc des Dryades, la place des Palmiers et le bois d’Amour.

En 1961, le Conseil Municipal décide de planter des bosquets sur le domaine public de la plage. L’expérience jugée périlleuse par certains Baulois est validée par le résultat favorable d’un grand sondage, organisé par Olivier GUICHARD en 1972.

Afin de sensibiliser les habitants de notre commune sur la fragilité des arbres particulièrement vieillissants, la municipalité assure depuis 1990 une distribution annuelle d’arbres gratuits.

Par ailleurs, dans le cadre du nouveau plan d’occupation des sols, (P.O.S.) la municipalité contrôle et impose le remplacement des arbres abattus.
 

<p>small arbre</p>

  La charte de l'arbre baulois

La Charte de l’arbre, éditée en 2009, symbolise l’engagement de la municipalité dans la protection des arbres qui constituent un élément primordial de notre paysage.

Elle regroupe les différentes actions engagées et futures en faveur des arbres.

Télécharger le dépliant

 

<p>small arbre</p>

  Protection et renouvellement du patrimoine arboré privé

Afin de préserver le patrimoine arboré de la commune, la ville de La Baule a défini des mesures règlementaires de protection des arbres pour le domaine privé.

Une autorisation administrative (déclaration préalable) est requise pour certaines coupes et abattages. Elle est nécessaire lorsque la propriété concernée est comprise dans le périmètre de l'AVAP (Aire de mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine) où dans les secteurs d’Espace Boisé Classé, d'Espace Boisé Remarquable, bois, forêts et parcs.

En dehors de ces périmètres, le seul contrôle s’effectue à travers la délivrance d’un permis de construire, lequel peut prévoir selon les cas, l’obligation de replanter selon les dispositions de l’article 13 du POS.

Les dossiers sont à déposer à la direction de l’urbanisme pour instruction. Ils sont également transmis pour avis du volet paysager à la direction des espaces verts.

Si l’arbre présente un risque imminent, la direction des espaces verts peut autoriser l’abattage, sur avis sanitaire.

Pour compléter cette politique de préservation, la charte de l’arbre (lien vers document word) réalisée en 2009, a pour vocation de sensibiliser les citoyens à l’environnement qui les entoure et d’engager les différents signataires au respect de l’arbre en suivant des recommandations rigoureuses.

Visitez le site de L' Union Suisse des Services des Parcs et Promenades (USSP) Recommandations pour la protection des arbres 

 

Environ 180 espèces différentes d’arbres sont répertoriées sur la commune :

Les principales essences  

 

Âge d’exploitation des arbres

  • Chêne Pédonculé : 150 ans
  • Chêne vert : 150 ans
  • Pin Maritime : 100 ans

 Autres variétés

  • Résineux : Pin Sylvestre, Pin Laricio ...
  • Feuillus : Peuplier d’Italie

 

Deux cahiers des charges ont été établis afin de définir très précisément (en téléchargement ci-dessous) :

  • les conditions d’exécution des chantiers à proximité des arbres
  • les préconisations techniques pour la plantation d’arbres

Ces documents servent de référence pour la bonne exécution des travaux effectués en régie ou par des entreprises. Ils sont annexés à tous les marchés publics de travaux sur la commune  et au règlement de voirie.

Télécharger le cahier des charges de plantations - de protections

En cas de besoin, le barème estimatif de calcul de la valeur des arbres est également utilisé.

Télécharger le barème

Chaque année, deux campagnes de distribution de jeunes arbres sont organisées : la première a lieu au cours de la semaine de l’arbre (période des vacances scolaires de Pâques) sur le marché central, et la seconde lors de la journée de l’arbre (un samedi du mois de novembre).

 

Plan de gestion du patrimoine arboré

Afin de connaître parfaitement le patrimoine Baulois, un recensement des espaces verts a été réalisé en 2007 et 2008, 8 350 arbres ont ainsi été répertoriés.

La direction des espaces verts a mis en place un plan de gestion du patrimoine arboré afin de comptabiliser les débordements de haies et boisements, ainsi qu’un plan pluriannuel de renouvellement des plantations d’arbres d’alignements.

Chaque année, un suivi est réalisé, précisant les arbres à surveiller. Des courriers de signalement sont donc adressés aux usagers pour que tout risque ou péril soit évité.

 

Arbres d’alignement

Les alignements d’arbres s’étendent sur 9 kilomètres. Ils sont composés majoritairement de platanes, mais aussi d'essences secondaires de charmes, mûriers à feuilles de platanes, tilleuls, albizzias, cerisiers à fleurs et de peupliers.

 

<p>small arbre</p>
  Conseils aux particuliers

La direction des espaces verts assure tout au long de l'année un conseil aux particuliers sur l'état sanitaire de leurs arbres et des maladies s'y rapportant.

En cas de dommages occasionnés par vos arbres sur des lignes électriques, vous pouvez consulter le site de ERDF qui vous indique la marche à suivre pour des travaux d'élagage d'arbres situés à proximité de réseaux électriques.

 

<p>small arbre</p>
  La Forêt d’Escoublac

Patrimoine naturel exceptionnel, cette forêt dunaire de 47 hectares est située au centre de la commune. La concession est retirée en 1860 à M. BERTHAULT, successeur du Comte Donatien DE SESMAISONS, pour créer une forêt d’Etat qui deviendra la forêt communale d’Escoublac.

Entretenue et régénérée par les agents des espaces verts en collaboration avec l’Office National des Forêts, elle est aménagée pour servir d’espace récréatif, ludique et de détente. 

Visitez le site de l’Office national des Forêts

Pistes cavalières, parcours pédagogiques, de découvertes, sportifs et aires de pique-nique permettent de profiter de cette richesse abritant la deuxième plus haute dune côtière de France.

 

<p>small arbre</p>

  Concours du prix de l’arbre

Dans une démarche globale de protection et de valorisation de l’arbre sur la commune, le concours du prix de l’arbre est organisé en complément du concours des maisons fleuries.

Il récompense les actions des Baulois qui participent au maintien de la place de l'arbre dans notre commune.

Il est ouvert à tous, et de nombreux lots sont à gagner.

Télécharger l'acte de candidature